Informations municipales

Informations municipales

Aux propriétaires de chiens :

A l’occasion de promenades ou d’activités sportives, il arrive que l’on croise un chien seul sur la voie publique.

Bien heureusement, dans la majorité des cas, les animaux ne présentent aucun signe d’agressivité. Ces rencontres permettent même des échanges sympathiques entre habitants !

Néanmoins, si vous avez le moindre doute ou si votre chien présente un danger pour les personnes, vous ne devez pas le laisser en liberté. C’est avant tout une question de bon sens, de sécurité mais également une règle importante de savoir-vivre.

Même dans une rue peu fréquentée, il suffit d’une fois pour que votre animal provoque un incident ou un accident, aux conséquences parfois dramatiques.

Il n’est pas inutile de rappeler qu’un chien n’est pas un humain et aussi gentil soit-il, il peut avoir une réaction imprévisible dans un contexte favorisant.

Dans tous les cas, notre animal doit toujours rester sous notre surveillance.

L’article 213 du Code rural interdit la divagation des chiens et en donne le pouvoir de prévention aux maires. Ces derniers peuvent donc ordonner que les chiens soient tenus en laisse et indiquer que tout chien trouvé errant sera conduit à la fourrière.

La divagation est en effet définie par le Code rural et s’applique à tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde et protection d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de sa voix ou éloigné de lui de plus de cent mètres.

De plus, il est interdit de laisser divaguer son chien dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois et dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs. Cela vise à prévenir la destruction des oiseaux et de toute autre espèce sensibles, particulièrement en période de reproduction.

Pensez aussi à lui ! Votre chien peut se faire écraser par un véhicule, être poursuivi par un enfant qui insiste pour le caresser malgré ses signes de refus ou tout simplement se blesser ou s’empoisonner.

Dans tous les cas, c’est votre responsabilité civile qui est engagée ! Alors pour le bien de tous, ne laissez pas vos chiens divaguer sans contrôle s’il vous plaît.

 

Merci de votre compréhension.

Compostage individuel

Afin de mieux connaitre les besoins et les problématiques des personnes utilisant un composteur de la Communauté d’Agglomération, un questionnaire est disponible à la mairie ou téléchargeable sur le site internet environnement.ted.fr.
Vos réponses permettront de créer des outils ou des actions correctives afin de faciliter le geste de compostage. Des pistes sont également recherchées afin de promouvoir d’autres actions éco-citoyennes.

Ordures ménagères

La municipalité rappelle que, par mesure de salubrité, le dépôt de sacs poubelles remplis d’ordures ménagères, sur le bord de la route, hors jours de ramassage, lors des Week-ends ou des départs en vacances est interdit.
Pour obtenir des conteneurs renseignez-vous à la mairie.
Toujours sortir ses contenants la veille au soir de la collecte, les rentrer au plus tôt pour le confort de tous.

  • Vous pouvez vous procurer le calendrier des jours de collecte à la mairie.

Pensez au recensement

Sont concernés tous les Français, filles et garçons entre la date du seizième anniversaire et la fin du troisième mois suivant (art R 111-1 du code du service national).

  • Où :  A la mairie, munissez-vous de votre pièce d’identité et du livret de famille.
  • Ou : Par internet, www.mon.service-public.fr.

Signaler un équipement réseau télécom endommagé sur la voie publique

Vous constatez une anomalie sur un équipement du réseau Télécom ? Vous pouvez le signaler aux équipes techniques et accélérer sa remise en service.
Le réseau Télécom fonctionne grâce aux équipements et infrastructures déployés sur l’ensemble du territoire. Les poteaux, câbles et armoires peuvent aussi être endommagés ou présenter des anomalies. Le service « Dommages réseau » permet à chacun de signaler ces défauts et de contribuer aussi à la qualité du réseau Télécom.


Communiqués

Divagation d’animaux domestiques

« Est considéré comme en état de divagation tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde d’un troupeau, n’est plus sous surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant cent mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation.

Est considéré comme en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de deux cents mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de mille mètres du domicile de son maître et qui n’est pas sous la surveillance immédiate de celui-ci, ainsi que tout chat dont le propriétaire n’est pas connu et qui est saisi sur la voie publique ou sur la propriété d’autrui. »

  • Article L211 du code rural transféré par Ordonnance n°2000-914 du 18 septembre 2000,
  • Art.11/11 Journal Officiel du 21 septembre 2000.
  • Pour tous les animaux trouvés, contacter la mairie au 05.63.33.01.43.
  • Un chenil communal se trouve derrière le bâtiment technique.

Réglementation de l’usage du feu

La municipalité rappelle que le brûlage à l’air libre des « déchets verts » est strictement interdit sur l’ensemble du territoire départemental, communes urbaines et rurales comprises.

Ces déchets doivent être compostés sur places, broyés ou emportés en déchetterie.

La combustion de biomasse est responsable de 50 à 70% de la pollution carbonée hivernale. Pour exemple, brûler à l’air libre 50 kg de végétaux verts dégage autant de particules nocives que 3 mois de chauffage d’un pavillon avec une chaudière au fioul ou près de 60 000 km parcourus par une voiture diesel récente.

Tri des déchets

1 collecteur est à disposition aux ateliers municipaux de Técou.

Vitesse excessive des automobilistes et motards

Il a été constaté, à plusieurs reprises des excès de vitesse sur les routes técounaises ainsi que dans les différents hameaux.
Les excès de vitesse constituent la 2ème cause de mortalité sur les routes et près d’un accident sur 2 est dû au non-respect des limitations de vitesse.
La vitesse provoque et aggrave les accidents.
Elle les provoque car elle réduit les possibilités de manœuvrer à temps. Elle les aggrave puisque plus on roule vite plus le choc est violent et plus les conséquences sont dramatiques.
Plus on conduit vite, moins on voit ce qui nous entoure.
Pensez à nos enfants aux abords des écoles et ceux qui attendent le bus sur le bord des routes.
Automobilistes, Motards qui empruntez le réseau routier de Técou et ailleurs, levez le pied avant qu’il soit trop tard.
MONTRONS L’EXEMPLE, RESPECTONS LES LIMITATIONS DE VITESSE.